blog garanti sans plastique

7 mars 2010

découper un snowboard

Cette fois j'ai pris des photos de la transformation d'un snowboard en longboard.
D'abord on trouve la matière première, il suffit d'être gentil avec les loueurs de snow et de ne pas avoir peur de se faire renvoyer chier.














Ensuite grâce aux trous des fixations on trouve le milieu, on donne la forme de la moitié de la planche à un carton et on trace sur la planche, rien de difficile. Il faut laisser environ 1cm sur le bord du snow à cause des carres.















Ensuite découpage à la scie sauteuse avec un lame à métaux.














Après ponçage sur les bords pour enlever les petits défauts, ponçage du dessus bien insisté pour rendre la planche toute blanche et "pâte à réparer" dans les pas de vis des fixations, puis de nouveau ponçage quant c'est sec.
Pour les trous des trucks on peu tester la flexibilité en mettant deux calles sous la planche et en montant dessus. En général je laisse entre 75 et 80 cm d'espace entre les trucks














pour finir grip, montage et passage de roues: (après un peu de recul c'est à éviter!!)














et voilà c'est fini:


























si vous avez d'autres astuces ou des questions n'hésitez pas à laisser des commentaires

10 commentaires:

Punkaroulettes a dit…

énorme le système D pour faire les passage de roue !!! j'adore!

Plus très évident de trouver un snowboard suffisamment rigide pour en tirer une planche longue de nos jours.

paul a dit…

j'ai rien inventé pour le passage de roues j'ai vu ça sur silverfish et c'est assez efficace, par contre il faut prendre un peu de marge dans la longueur du grip (environ 1cm) et l'enrouler dans le bon sens pour pas que ça se décolle en tournant

Steph a dit…

Salut Paul, pour protéger l'avant de tes decks maison, il existe une solution pas chère et esthétique à laquelle tu n'a pas pensé: les pucks de hockey. Il en existe des plus petits, ça coûte trois fois rien, je les coupe en deux fastoche, ensuite j'utilise deux lamelle de métal fin (inox ça rouille pas) que je troue pour pouvoir utiliser les vis de fixation des axes à l'avant. Suffit ensuite de choisir une longueur de lamelle suffisante pour que l'arrondi du puck dépasse de 2-3 mm du bout du skate. On vis les lamelles dans le puck avec de simple petite vis à bois à tête plate, ça tient très bien. Pas de trous dans le nose du skate, efficace et joli. C'est t-y pas beau? J'ai fait ça pour la première fois en 1982 sur ma première planche de slalom, elle est toujours comme neuve et je te prie de croire qu'elle en a vu des kms! PS: la prochaine fois qu'un quidam t'envoie un message concernant la découpe d'un snow, stp répond, même si tu prépare un post complet ensuite, ce serait sympa. Bon ride! Steph - Versoix - Genève

Jiby a dit…

Petite question, avec un planche disons "moderne", si je plaque pieds joints sur la planche, elle casse ou pas.
Genre sur une Dervish, je le fais car je sait que la planche a suffisamment de flex.
La ça m'emmerderait de casser dès la première session.

2eme chose: on peut faire un drop through ou ça fragilise trop la structure? (Et aussi ça me fait revenir à la question du flex, si je mets un drop through et que ça frotte presque par terre...)

Voila voila, normalement je dois récupérer 1 ou 2 snow cet été. Je t'enverrais les photos si ça t'intéresse.

paul a dit…

@steph:
ta technique a l'air intéressante, c'est à essayer :)

@Jibé:
tu veux dire quoi par planche "moderne"? si tu parles d'un longboard rigide, si il est de bonne qualité c'est pas facile à casser (ou alors il faut un certain temps).
Le drop through je tente pas à mon avis ça ne tiendra pas.
Tu me montreras tes réalisation.

Sinon il faut faire attention avec les passages de roues, je les ai fait trop grands sur la planche de l'article, ça l'a trop fragilisé et elle a craqué. donc il faut juste poncer l'angle de la planche pour ne pas trop la fragiliser.

Jiby a dit…

Je parlais du snow. Genre un snow bien flex comme y'en a de plus en plus.
Histoire de pouvoir retomber dessus comme sur une Dervish (comme une brute quoi) qui touchera le sol mais qui cassera pas. Mais à te lire je pense qu'il vaut mieux éviter.

Et si je comprend bien, faut aussi éviter les formes trop fine au niveau des trucks?

paul a dit…

non justement mes planches sont très souples pour toucher le sol et donc ne pas casser. Après il faut aimer avoir une planche aussi souple mais on peut retomber dessus comme une brute.

Pour ce qui est de la largeur de la planche au niveau du truck, 11 ou 12cm donne une résistance suffisante, ce qu'il faut éviter c'est les passages de roues comme j'ai fait dans l'article.


Sinon cette planche là (http://longboard24.blogspot.com/2009/11/planche.html) je l'utilise depuis un an et elle ne donne pas encore de signes de fatigue.

maoxiung@free.fr a dit…

Salut ! beau blog!

Nous on est en Dordogne près de mareuil

On cherche du devers et du km extended play dans la région

des bons plans?

super partant pour des sessions si vous voullez, on connait pas beaucoup de rider freebord/longboard

Anonyme a dit…

Une petite question pour relancer le sujet,
J'ai également transformer un snowboard en longboard mais j'ai eu un problème pour la découpe. J'ai bien utiliser une lame a métaux avec une scie sauteuse mais après quelques dizaines de centimètres de découpe la lame a commencé a fondre ... La découpe était donc de moins en moins facile .
Une idée du problème ? Sinon qu'elle autre moyen on peut utiliser pour couper un snow étant donné que je voudrai retenter l'expèrience ?!
Merci d'avance !
Et au passage, super blog !

Anonyme a dit…

Salut

Blog vmt sympa.
J'ai moi aussi fait ma propre planche l'été dernier. Seulement ajd, j'ai un souci : la planche se fissure dans la longueur au niveau des vis du truck avant... Un conseil pour la renforcer ou bien c'est plus simple de la redécouper ?